Jeudi 17 Août, 2017
   
Taille du texte

Historique de Rivière-Verte

alt

En 1794, la paroisse actuelle de Rivière-Verte connaissait les premiers jours de son existence. Plusieurs colons venus de ‘Kennebecassis’ pour échapper à la juridiction anglaise, faisaient la demande de terres au gouvernement. C’est ainsi qu’une poignée de braves colons accostèrent à l’embouchure de la rivière Verte après un long et rude voyage en canot par le fleuve Saint-Jean.

Pour faciliter la tâche quotidienne, on aménagea le service de moulins à scie qui offrirent de nombreux avantages aux colons concernant le bois de construction.

En 1890, Rivière-Verte devient une nouvelle mission de Saint-Basile. Le nom même de cette mission vient d’un Indien malécite de la réserve du Petit-Sault, s’appelant Komkoitegouk : rivière à eau verte. En effet, à deux pieds d’épaisseur et plus, l’eau de la rivière située près de cette nouvelle mission est claire et très verte.

La première messe y a été célébrée le 18 octobre 1890, à l’endroit d’une vieille école. « On sortait les pupitres dehors, on alignait les bancs, on ouvrait deux grands panneaux qui séparaient le chœur de la nef. Là étaient un autel et un modeste confessionnal. »

En 1910, Mgr Dugal achète de ses propres deniers du terrain à mille pieds plus bas que l’église actuelle afin de bâtir une chapelle. Il invite les familles à fournir le bois et le 6 novembre de la même année, il y célèbre la première messe. Cette nouvelle chapelle est dédiée au Sacré-Cœur, selon le désir d’une bienfaitrice, Madame Julie Clark (Fournier) de Saint-David, qui a fait un don de cinq cents dollars. Cette mission est desservie par le curé de Saint-Basile jusqu’en 1923.

alt

Le 1er janvier de cette même année, les registres sont ouverts officiellement. Le 11 septembre 1923, Mgr Patrice-Alexandre Chiasson, évêque de Chatham, publie le décret de l’érection canonique de Rivière-Verte en paroisse, laissant le patron choisi en 1910. En 1919, Rivière-Verte devenait paroisse civile; en 1923, paroisse religieuse ou ecclésiastique.

 

Extrait de ‘Au Madoueskak’, histoire de la région du Madawaska sous forme de journaux 1750-1925, par le clan routier Paul VI, Collège St-Louis, Edmundston, N.-B., volume 1, no 1, spécial-juin 1967

 

 

 

 


Voici un lien qui conduit a l'histoire de Rvière-Verte:http://fr.wikipedia.org/wiki/Rivi%C3%A8re-Verte

 

Publicité

tite_ecole2.jpg

Entreprise du mois

Login Form